mardi 23 janvier 2018 18:54:38
FacebookTwitter
  
 Menu
Retour Accueil
Les News
- Infos Techniques
- Infos TNT
- Infos ADSL
- Infos Cablos
- Infos Technos
- Infos du monde
- Infos Radios
- Infos médias
- Infos Satellites
- Infos Chaines
Forums
Les Petites Annonces
Les Dossiers
Techniques
Les Bouquets
Programmes TV
Sportmag
Contacts
Dossier TNT


 Eligibilité ADSL
En partenariat avec


Testez l'éligibilité de votre ligne téléphonique. Grâce à ce test, vous pouvez savoir quelles sont les offres ADSL auxquelles vous pouvez souscrire.
Saisissez votre numéro de téléphone :



 Résiliation ...
Comment se desabonner d'un bouquet francais ?
Voici une FAQ qui répond à vos questions


 Programmes TV
Les programmes des chaînes et les infos programmes de vos chaînes du satellite et du câble

Infos déprogrammations et communiqués de presse.


 Techniques et ...
Nouveau : les fréquences complètes de TPS, CanalSat ainsi que les chaînes en clair sur Hot-bird et Astra 19 au format acrobat reader (pdf)
et l'actualité des fréquences


La vie de l'abonné n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Pour éviter les déconvenues, l'INDECOSA à épluché les contrats d'abonnement de TPS, CanalSatellite, Noos, France Télécom Câble et UPC. Car, s'il est impossible d'échapper à un engagement, les contrats peuvent contenir des pièges qu'il ne faut pas zapper.

1 - LES CONTRATS

Les contrats comportent une durée d'abonnement incompressible : 12 mois pour tous, sauf CanalSatellite, qui permet de choisir entre 6 et 12 mois (optez pour 6 mois!).
Pour interrompre l'abonnement pendant cette période initiale, une seule parade : avoir un "motif légitime" de demander la résiliation. Les câblo-opérateurs en acceptent au moins un : le déménagement dans une zone qu'ils ne desservent pas.
Encore heureux! UPC accepte aussi le licenciement. Les contrats de TPS et CanalSatellite ne donnent pas de détails sur les situations qui leur feront accepter une résiliation anticipée. Sachez que la jurisprudence reconnaît le droit d'invoquer un motif légitime qui lui est personnel pour résilier pendant la durée d'engagement. Par exemple une hospitalisation de longue durée.

2 - Décodeur : prenez soin du bijou

Dans la plupart des cas, le terminal numérique est en location. Donc, il ne vous appartient pas. Si vous renversez un verre d'eau dessus, ou s'il est volé, vous devez indemniser l'opérateur pour le réparer ou le remplacer. Or ces petits bijoux de technologie valent entre 200 à 600€!
Une facture salée que vous pouvez, dans certains cas, présenter à l'assureur de votre habitation.
Mais la location a aussi un bon côté. En cas de panne dont vous n'êtes pas responsable, c'est l'opérateur qui répare ou échange le décodeur.

3 - Facturation : Surveillez vos relevés

Pour régler les factures, il est presque impossible d'échapper au prélèvement automatique. Les opérateurs acceptent d'autres modes de paiement, mais en les entourant de condition rédhibitoires : le paiement par chèque est facturé (2€/mois pour Noos) ou doit se faire par avance pour les 12 mois d'abonnement (CanalSatellite, TPS, France Télécom Câble).
Comme aucun des opérateurs n'envoie une factures mensuelle à ses abonnés (c'est une option sauvent facturée!) il faut surveiller ses comptes !

Chaîne à option


Facile à prendre, difficile à rendre.
Passer à un bouquet de chaînes plus complet ou souscrire une chaîne supplémentaire est toujours facile. Mais, faire le chemin inverse est plus compliqué. Chez UPC, une nouvelle option est souscrite pour 3 mois au minimum. Chez CanalSatellite, l'arrêt d'une formule se fait seulement par courrier. Le plus rigide est TPS, qui permet de souscrire une option n'importe quand, mais n'autorise à la résilier qu'à la date anniversaire du contrat, une fois par an!
Même contrainte si vous voulez passer à une formule d'abonnement moins chère.

Panne : demandez des comptes


En cas d'impossibilité de recevoir les chaînes, certains prévoient de vous rembourser une partie de votre abonnement... à condition d'en faire la demande!
C'est le cas de France Télécom Câble, si l'interruption dure plus de 24 heures, et de TPS, Noos et NC Numéricâble, si la panne a duré plus de 48 heures d'affilée.
Sachez cependant que, même avant ce délai, rien ne vous empêche légalement de demander des comptes.

Résiliation : soyez prévoyant


TPS et CanalSatellite font partie des abonnements "collants", qui fonctionnent par tacite reconduction : ils ne peuvent être résiliés qu'à la date anniversaire du contrat, tous les six ou douze mois. Il faut que la demande arrive au moins un mois avant cette date.
Pour les quatre câblo-opérateurs, c'est un peu plus simple : passé la période d'engagement initiale, vous pouvez résiliez quand vous voulez, à condition des respecter un préavis d'un mois et demi (France Télécom Câble), deux mois (Noos et NC Numéricâble) ou trois mois (UPC).
Dans tous les cas, la demande de résiliation doit se faire par lettre recommandée avec avis de réception.

© Satmagmédias