samedi 29 avril 2017 05:26:05
FacebookTwitter
  
 Menu
Retour Accueil
Les News
- Infos Techniques
- Infos TNT
- Infos ADSL
- Infos Cablos
- Infos Technos
- Infos du monde
- Infos Radios
- Infos médias
- Infos Satellites
- Infos Chaines
Forums
Les Petites Annonces
Les Dossiers
Techniques
Les Bouquets
Programmes TV
Sportmag
Contacts
Dossier TNT


 Eligibilité ADSL
En partenariat avec


Testez l'éligibilité de votre ligne téléphonique. Grâce à ce test, vous pouvez savoir quelles sont les offres ADSL auxquelles vous pouvez souscrire.
Saisissez votre numéro de téléphone :



 Résiliation ...
Comment se desabonner d'un bouquet francais ?
Voici une FAQ qui répond à vos questions


 Programmes TV
Les programmes des chaînes et les infos programmes de vos chaînes du satellite et du câble

Infos déprogrammations et communiqués de presse.


 Techniques et ...
Nouveau : les fréquences complètes de TPS, CanalSat ainsi que les chaînes en clair sur Hot-bird et Astra 19 au format acrobat reader (pdf)
et l'actualité des fréquences


Rechercher une News

Veuillez saisir un mot     


Recherche dans le texte dans le titre ayant comme auteur.

TNT : NRJ 12 toujours contre le DVB-T2, en tout cas, maintenant

Info postée le 01-09-2011 à 17:38

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Lors de la conférence de rentrée de NRJ 12, ses dirigeants ont déclaré qu'ils estimaient qu'attendre l'introduction de la norme DVB-T2 pour lancer de nouvelles chaînes était une mauvaise idée.

Voici quelques précisions que SatMag a obtenu qui permet de clarifier leur position :

Il ne s’agirait pas d’un jugement sur la valeur technique du DVB-T2 qui serait excellent et qui finira par s’imposer, mais plus tard.

Mais il faudrait admettre qu'en France une telle migration serait actuellement prématurée puisque, contrairement à tous les autres pays européens, la France a décidé de lancer la TV HD en DVB-T1 il y a quelques années.

La norme DVB-T2 est utilisée actuellement dans certains pays soit pour lancer la TNT, quand elle n’existe pas encore sur un territoire, soit pour lancer la TNT-HD.

Ces deux conditions n'existent pas en France.

De plus, le marché français vient tout juste de passer au tout numérique en DVB-T1. Il semblerait donc totalement illusoire de pouvoir demander dès à présent aux consommateurs de changer ou de réinvestir dans un nouvel équipement en DVB-T2 uniquement pour recevoir quelques chaînes alors que l’on pourrait immédiatement lancer jusqu’à trois chaînes HD en DVB-T1 sur le réseau R7 qui est disponible à date. Elles pourraient être reçues par tous ceux qui sont déjà équipés pour la TNT HD, ils sont nombreux.

Sans parler du R8, lui aussi disponible, mais théoriquement réservé aux chaînes "bonus"

Pour NRJ, le timing du couplage avec la HD a été «raté». Il convient donc d’attendre le prochain créneau qui permettra de coupler le lancement du DVB-T2 avec la norme de compression HEVC, qui sera publiée en 2013.

La combinaison DVB-T2 et HEVC donnera un système à peu près de deux fois plus efficace que le MPEG-4 et permettrait d’avoir la ressource nécessaire sur la TNT pour l’Ultra HD, la 3D et les services SMAD.

À partir du moment où une norme est prête et qu'une décision est prise, il faut du temps au marché pour s’équiper avant de lancer des services commerciaux, d’où 2018/2020 environ si une décision est prise rapidement, car il s’agira de faire «migrer» en douceur toute la TNT actuelle. Le renouvellement d’un parc se fait à hauteur de sept millions d’unités par an en moyenne.

Réagissez sur le forum de SatMag,

Retrouvez SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) : Tout SatMag, plus de SatMag avec des infos complémentaires.

Passez un été agréable avec C-Sibon Une journée tranquille notre webradio

Rédacteur : Serge Surpin

Et si TPS Star était diffusée en clair ?

Info postée le 03-08-2011 à 22:25

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Ces jours-ci, les patrons de chaines sont ils devenus fous ? 

Depuis des mois, les patrons des chaines de la TNT scandent à qui veut les entendre, que l'autorisation de nouvelles chaines en clairs aménerait un déséquilibre dans les finances du PAF. 

Mais depuis quelques jours, TF1 qui est hostile à de nouvelles chaines généralistes en clair sur la TNT propose de passer LCI en clair au grand damne de NextRadio et CANAL+ qui éditent respectivement BFM TV et  i Télé. Dans le même temps, M6 qui verrait d'un mauvais oeil l'arrivée d'une chaine généraliste propose de passer Paris Première en clair quitte à faire hurler TF1.

C'est désormais au tour de CANAL+ de songer à passer TPS STAR en clair sur la TNT ... On a l'impression d'assister à une mauvaise comédie ou les arroseurs sont en même temps les arrosés.

On peut raisonnablement penser que si CANAL propose de passer TPS STAR en clair, c'est d'une part pour se débarrasser d'un boulet qu'il traine depuis la fusion avec son concurrent TPS et d'autre part mettre en oeuvre son projet CANAL 20, nouvelle chaine généraliste en clair de la TNT à destination des CSP+. Avec cette déclaration, on comprend mieux pourquoi CANAL n'a pas souhaiter mettre TPS STAR dans le bouquet de la mariée avec Orange Cinéma Séries.

 

Rédacteur : Philippe F.

TNT : le bilan du passage au tout numérique en Ile de France

Info postée le 29-06-2011 à 09:58

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Un peu plus de trois mois après le passage au tout numérique dans la région Ile de France (dans la nuit du 7 ou 8 mars 2011), France Télé Numérique, l'organisme en charge de l’information du public, faisait le bilan de l'opération.

Dans cette région,  près de 12 millions de téléspectateurs, soit 4,8 millions de foyers équipés TV étaient concernés.

Parmi eux, plus de 3 millions de foyers recevant la TNT par une antenne râteau ont dû procéder à la recherche et mémorisation des chaînes le 8 mars pour retrouver l’ensemble de leurs programmes puisque l'arrêt de la diffusion en analogique a été l'occasion d'un réaménagement des fréquences de diffusion de la TNT existante, ce qui a permis une augmentation de la puissance d'émission des émetteurs, sauf pour les chaînes locales.

Pour rappel, en novembre 2010, à cinq mois du passage de la région à la télévision tout numérique, 15,9% des foyers disposaient encore de téléviseurs recevant le signal analogique hertzien. Mi-mars, une semaine après le passage de la région, 97,1% des foyers franciliens recevaient la télévision numérique sur au moins un poste.

Le choix de la TNT est dominant dans la région : plus de 44% des téléspectateurs numérisés de la région reçoivent les chaînes de la TNT par l’antenne râteau sur au moins un poste du foyer.

L’ADSL, constitue le deuxième vecteur de numérisation des foyers avec une pénétration de 31%.

Le câble numérique, compte pour plus de 14% de l’équipement des foyers équipés en télé numérique.

Le satellite avec ou sans abonnement est présent dans 10,4 % des foyers.

19,2% des foyers de la région ont fait l’acquisition d’un matériel de réception numérique à l’occasion du passage de la région à la télévision tout numérique (tout matériel confondu : adaptateur TNT, TV TNT intégrée ou décodeur satellite numérique).

La plupart de ces foyers ont opté pour un simple adaptateur TNT.

A l’occasion du passage de la région à la télévision tout numérique, environ 485 000 foyers ont fait l’acquisition d’un adaptateur TNT et près de 384 000 d’un téléviseur TNT Intégrée.

Le passage c'est relativement bien passé. Plus de 88,5% des foyers franciliens déclarent avoir été suffisamment accompagnés lors du passage à la télé tout numérique de la région.

A un 1% près, la couverture des émetteurs numérique est proche de celle des anciens émetteurs analogiques. Comme toujours dans le cas de basculement de l'analogique au numérique, quelques sites ont posé des problèmes de réception nécessitant soit des réglages, des réparations ou des échanges d'émetteurs. La plupart des cas ont été résolus.

Retrouvez SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta),

Tout SatMag et plus de SatMag, des infos complémentaires, des brèves, les audiences, les programmes à suivre, etc.

Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

CFoot, Csur la TNT payante de TVNum et C pas autre part.

Info postée le 28-06-2011 à 18:27

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Cfoot, la chaîne de la Ligue de football professionnel (LFP), sera lancée le 28 juillet 2011.

Sauf si des accords sont signés entre temps, elle ne sera diffusée que sur la TNT payante et pas ailleurs. Elle sera commercialisée par TVNum pour 3.99€ par mois.

L'arrivée dans les autres bouquets sur les autres supports n'est pas encore déterminée.

Mais cela devrait se faire.

Cette chaîne restera en seconde division. Elle ne diffusera que la ligue 2, "elle n'a pas vocation à diffuser la ligue 1".

Retrouvez SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta),

Tout SatMag et plus de SatMag, des infos complémentaires, des brèves, les audiences, les programmes à suivre, etc.

Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

TNT : Gilles Leclerc (Public Sénat) voudrait travailler avec LCI.

Info postée le 27-06-2011 à 18:59

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Gilles Lecrec, le patron de Public Sénat, contacter LCI afin que les équipes des deux chaînes travaillent ensemble pour les élections présidentielles.

Il a déclaré à ses collaborateurs plus confiance avec la chaîne d’information de TF1 qu’avec i>télé ou BFM.

De plus, les deux chaînes ne se concurrencent pas et sont même complémentaires.

Retrouvez SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta),

Tout SatMag et plus de SatMag, des infos complémentaires, des brèves, les audiences, les programmes à suivre, etc.

Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

TNT : I>télé recolte plus de publicité que BFMTV (vidéo)

Info postée le 24-06-2011 à 16:44

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Bertrand Meheut était présent ce jeudi 23 juin au colloque NPA Conseil.

Le patron de Canal+ a estimé que contrairement à ce qui se dit dans la presse, I>télé va bien.

Son compte d'exploitation sera positif sur l'année 2011.

BFMTV fait plus d'audience, mais i>télé a de meilleures recettes publicitaires.

Donc tout va bien...

 

 

Retrouvez SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta),

Tout SatMag et plus de SatMag, des infos complémentaires, des brèves, les audiences, les programmes à suivre, etc.

Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

La Cote d'Azur et la Corse ne reçoivent plus la télévision analogique

Info postée le 25-05-2011 à 08:32

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



La Cote d'Azur et la Corse ont basculé au tout numérique dans la nuit du 23 au 24 mai 2011

Désormais, 19 régions représentant plus de 46 millions de Français, soit plus de 75 % de la population métropolitaine, sont passées à la télé tout numérique.

Il reste encore cinq régions qui doivent éteindre l'analogique d’ici au 29 novembre 2011 :

15 juin : Le Rhône

5 Juillet : Provence, Alpes.

20 septembre : Alpes

8 Novembre : Midi Pyrénées

29 Novembre : Languedoc Roussillon.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

CSA : auditions des candidats à des SMAD sur la TNT

Info postée le 24-05-2011 à 10:02

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le CSA auditionnait ce lundi 23 mai les candidats qui désirent veulent lancer des services de SMAD (Services de Médias Audiovisuels à  la Demande) sur la TNT.

Le SMAD apporteront aux foyers de la Vidéo à la demande et/ou de la télévision de rattrapage et cela sans passer par Internet.

Des catalogues limités

Du fait même de la technique utilisée qui passe par la diffusion hertzienne, ces services sont forcément limités. On ne peut pas avoir autant de choix qu'avec des catalogues de programmes proposés sur Internet. Pour donner un exemple, Canal Play propose sur le net plus de 4500 films par an alors que sur la TNT il ne devrait en proposer que 5 à 600. Du fait, là encore, de la limitation technique, il est plus difficile de proposer la HD qui prend environ trois plus de place qu'un programme classique. Tous les projets auditionnés hier sont d'ailleurs complémentaires à d'autres services déjà lancés, ou qui devraient l'être, sur Internet et/ou par satellite.

Auditions parfois "ni faits, ni à faire"

Ces auditions publiques étaient elles utiles ? Comme le rappelle Michel Boyon, le président du CSA, elles n'étaient pas prévues par la loi mais le conseil a estimé qu'il était intéressant que le public soit mis au courant des projets. Mais trente minutes, dont dix de présentation, pour exposer un projet n'apportent souvent pas suffisamment d'informations. D'autant plus que les journalistes présents n'avaient pas à leur disposition le dossier beaucoup plus complet fourni au CSA par chaque candidat.

Nous avons remarqué hier que certains projets étaient bien préparés. D'autres n'étaient "ni faits, ni à faire". Il fallait alors beaucoup de diplomatie de la part des conseillers du CSA, pour leur donner autant d'attentions qu'aux projets réellement structurés.

On sentait aussi que les conseillers du CSA ne semblaient pas passionnés par le sujet. Pour certains dossiers, Michel Boyon semblait même "compter les mouches". Comme nous l'a fait remarquer en privé un des conseillers, pourquoi lancer un projet, forcément limité par la technique, alors que la révolution technologique et surtout commerciale, va rendre tout cela obsolète. Le développement de la VOD est aujourd'hui bloqué par la chronologie des médias. Un film de cinéma ne peut être proposé en paiement à l'acte (sans abonnement) que quatre mois après sa sortie en salle. Par contre, il devra attendre 36 mois pour pouvoir être proposé dans un service de VOD par abonnement.

NetFlix ?

Christine Kelly, l'une des conseillères du CSA, a demandé plusieurs fois quelle était la position des candidats face à Netflix, ce service de VOD qui, aux USA, propose un abonnement illimité à environ 5 euros par mois pouvoir visionner des films sortis depuis plus de quatre mois en salle (parfois deux mois).

Christine Kelly sait parfaitement que pour l'instant ce type d'abonnement est interdit en France mais pour combien de temps ? Netflix veut se lancer en Europe et cette société, ou d'autres équivalentes, va forcement vouloir faire évoluer les lois, d'une manière ou d'une autre et les "politiques" peuvent être sensible à des arguments qui semblent aller en faveur du public.

Pourquoi limiter la diffusion de la VOD sinon pour protéger des intérêts existants ? Le produit Netflix va révolutionner la diffusion des œuvres. Ce n'est pas par hasard que Canal+ veut lancer une chaîne en clair sur la TNT et tous les autres supports. Quel est l'intérêt de payer un abonnement à une chaîne à péage plus de 35 euros par mois alors que l'on peut avoir les mêmes programmes, ou presque, pour seulement 5 euros ?

Six candidats auditionnés hier. En vérité, cinq dont un projet double, celui de Canal+.

TV77

TV77, un projet impliquant sept télévisions locales. Il proposerait des films à la demande mais aussi des programmes de rattrapages provenant des chaînes liées.

Vidéo à la Demande

Vidéo à la Demande soutenu par Vaziva. Une approche originale car le service propose aux entreprises et comités d'entreprises de financer une partie de l'achat des programmes, comme elles le font déjà quand elles proposent des billets de cinéma à prix réduit.

Evazion TV

Evazion TV proposerait des programmes à destination des "gens qui n'ont pas les moyens" des programmes spécifiques, des informations à destination des communautés étrangères, des films que l'on ne trouve pas ailleurs.

SelecvTV

SelectTV, un projet soutenu par TVNumeric, le plus grand distributeur indépendant de la TNT payante. Ce service semble être un développement logique pour une société qui milite depuis longtemps pour que les SMAD soient présents sur la TNT. TV Numéric a déjà 80.000 abonnés. Elle espère attirer d'ici cinq ans 650.000 utilisateurs. SelectTV devrait avoir 2/3 de ses abonnés sur la TNT et 1/3 sur le satellite.

Canal Play et Canal+ a la demande

Canal+ propose de diffuser une partie du catalogue de Canal Play, son offre de VOD déjà disponible sur plusieurs plateformes. Une offre donc forcément limitée mais qui devrait apporter 200 programmes accessibles à chaque instant, 1800 par an. Les programmes seront proposés en SD car la HD prend trop de place.  Canal+ voudrait aussi proposer sur la TNT Canal+ à la demande, un service qui permet de fidéliser les abonnés même s'il est aussi accessible à tous pour les programmes diffusés en clair. Pour prouver son intérêt au projet, c'est Bertrand Meheut "himself" qui s'est déplacé pour le présenter au CSA. Pour lui, il est impératif de se positionner sur ces services afin d'une part de lutter contre le piratage, d'autre part pour bloquer d'une certaine manière l'arrivée de Google TV ou Apple TV.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

CFoot, lancée le 28 juillet sur la TNT payante, sera dans TV Numeric

Info postée le 23-05-2011 à 14:00

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Selon Satellifax, TV Numéric annonce un accord de distribution de CFoot, la chaîne 100% football créée par la Ligue de Football française professionnelle.

CFoot devrait être lancée le 28 juillet 2011.

TV Numéric, un des bouquets vendant la TNT payante, revendique 80.000 abonnés tout en étant "le premier distributeur indépendant de la TNT".

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

F. Fillon demande à M. Boyon (CSA) de réfléchir sur l'évolution de la TNT

Info postée le 20-05-2011 à 17:17

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



L'arrêt de la télévision analogique va libérer de la place pour lancer de nouvelles chaînes TNT. Il était prévu que les chaines de télévision historique héritent d'un nouveau canal TNT en compensation de la perte de leur canal analogique et pour les remercier de tous les efforts pour valoriser ce nouveau type de diffusion.

On pensait que TF1 allait proposer TV Breizh, M6 Teva et Canal+ une des déclinaisons numériques de la chaîne.

Mais, on sait que la commission européenne n'est pas trop d'accord avec ce genre de favoritisme, mais la France allait se battre pour faire respecter ses décisions.

Nouvelles chaînes TNT ou pas ?

Patatras, Canal chamboule tout et annonce le lancement de Canal 20, une chaîne haut de gamme en clair.

Là TF1 et M6 ne sont plus du tout d'accord et ne veulent plus de nouvelles chaînes.

Oui, mais une loi a été votée, difficile de faire marche arrière. Sauf si... on décide de changer la norme de la TNT et on impose que le lancement des nouvelles soit obligatoirement en DVB-T2. Comme presque aucun téléspectateur n'est équipé pour recevoir cette norme, il est évident qu'aucun opérateur ne se risquera à lancer de nouvelles chaînes que personne ne recevra.

Éric Besson, le ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, est pour ce changement de norme.

François Fillon demande un rapport

Et voilà que le premier ministre semble aller dans le même sens. Mais, il y va a sa manière. En contournant le sujet. François Fillon vient de confier à Michel Boyon, le patron du CSA, une mission de consultation et de réflexion sur l’évolution de la télévision numérique terrestre (TNT).

"La généralisation de la TNT à tout le territoire, que le Gouvernement a pilotée avec l’appui du CSA et du Groupement France Télé Numérique, s’achèvera le 30 novembre prochain. Ce basculement constitue une formidable révolution pour le paysage audiovisuel national puisqu’à cette date, l’ensemble des Français bénéficiera de 19 chaînes gratuites, au lieu de 4, 5 ou 6 selon les régions précédemment.

La mission confiée à Michel Boyon doit permettre de dessiner les contours d’une nouvelle étape de la TNT, dont les caractéristiques juridiques, technologiques et économiques restent encore à préciser. Il s’agit en particulier d’évaluer l'opportunité et les conditions de lancement de nouveaux services gratuits et payants par voie hertzienne terrestre en mode numérique.

Le Premier ministre a invité le président du CSA à réfléchir de manière globale à l’avenir du secteur, après consultation de tous les acteurs concernés et en tenant compte de l’ensemble des enjeux (pluralisme, soutien à la création audiovisuelle et cinématographique, diversité culturelle, rareté des fréquences disponibles…).

Les conclusions de cette mission seront rendues le 31 juillet 2011"

Ce n'est pas cette année que l'on va voir de nouvelles chaînes sur la TNT...

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

La chaîne 7L Montpellier change de nom

Info postée le 17-05-2011 à 00:05

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



CSA : La chaîne 7L Montpellier change de nom

Date de publication sur le site : 16 mai 2011
Assemblée plénière du 15 mars 2011
tv

La chaîne locale 7L Montpellier a été autorisée à prendre la dénomination de TV Sud Montpellier.

Rédacteur : Serge Surpin

TNT : M6 contre les chaines compensatoires mais prête à en lancer deux

Info postée le 28-04-2011 à 11:20

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



M6 est contre le principe des chaînes TNT compensatoires, car le marché publicitaire ne serait pas capable de financer de nouvelles chaînes gratuites. C'est ce que rappelle ce matin Thomas Valentin, le vice-président du directoire du groupe M6, dans un entretien accordé au Figaro.

"La seule façon de faire croître le marché publicitaire serait d'ouvrir la publicité pour le cinéma et d'éliminer toutes les restrictions pour le secteur de la grande distribution. Sinon, il faudra attendre 2016 et l'arrêt complet de la publicité sur France Télévisions pour trouver de nouvelles ressources publicitaires. C'est d'ailleurs l'arrêt partiel de la publicité sur le service public qui a financé le développement des chaînes de la TNT" Cela dit, en étant pragmatique, M6 a annoncé que si ces chaînes compensatoires étaient maintenues, le groupe en avait deux prêtes à être lancées.

WikiTV, une chaîne généraliste de nouvelle génération, une chaîne participative avec un budget d'environ 100 millions d'euros.

M6 Famille, une chaîne destinée à l'ensemble de la famille, qui ne diffusera pas de programmes interdits aux moins de 12 ans et moins de 16 ans (pourquoi ces deux limites ? Celle des 12 ans inclue l'autre).

Le Figaro rappelle justement que M6 n'a droit qu'à une seule chaîne. Thomas Valentin estime qu'il n'y a pas de raisons que "TF1 et Canal + disposent de six chaînes hertziennes, France Télévisions de cinq chaînes alors que notre groupe n'en a que quatre".

Si on suit ce raisonnement, on donnera alors raison à NextRadioTV et NRJ qui réclament eux aussi l'autorisation de lancer de nouvelles chaînes. Il faut rappeler qu'avec les chaînes bonus et les chaînes réclamées, on arrive à sept ou huit nouvelles chaînes à créer.

Finalement, pourquoi le marché de la télévision ne subirait pas la loi de la concurrence, comme les autres marchés ?

Laissons le public choisir et pas les groupes de pression.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

France Télévisions veut lancer une chaîne sportive sur la TNT

Info postée le 08-04-2011 à 18:49

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Selon Le Monde, France Télévisions voudrait lancer une chaîne sportive. Le groupe public s'associerait pour cela avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) qui veut trouver un partenaire pour lancer une chaîne sportive sur la TNT gratuite.

Pour créer une telle chaîne, la télévision publique devra obtenir l'autorisation du gouvernement et surtout trouver le financement de l'opération.

De son coté, le CNOSF peut aussi choisir un partenaire privé comme RMC ou L'Equipe, deux groupes qui ont eux aussi des projets de chaines sportives qui seraient diffusées sur la TNT gratuite.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,


Rédacteur : Serge Surpin

TNT : le gouvernement ne voudrait plus des chaînes bonus

Info postée le 07-04-2011 à 18:41

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Selon Première, le gouvernement aurait décidé hier d'annuler la loi sur les chaînes compensatoires accordées à TF1, M6 et Canal+, suivant ainsi l'avis de la Commission européenne.

Canal+, avec l'annonce de son projet de lancement de Canal 20 sur la TNT, aura convaincu tout le petit monde médiatique qu'il est urgent de ne rien faire.

Est-ce la fin de ce projet ? Rien n'est moins certain, la direction de Canal ayant annoncé son intention de lancer sa chaîne gratuite avec ou sans la TNT gratuite.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

TNT : la ruée vers les fréquences.

Info postée le 06-04-2011 à 17:17

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Bertrand Meheut a lancé la semaine dernière les hostilités en annonçant, le lancement prochain sur la TNT de Canal 20, une chaine CSP+.

Beaucoup doutent que cette chaîne soit lancée un jour. "C'est du bluff !"

Le gouvernement va-t-il laisser Canal+ lancer cette chaîne qui marcherait sur les platebandes de TF1 et M6.? Ces deux-là ont des amis qui savent les écouter au gouvernement.

Et puis il y a le problème de Bruxelles qui semble vouloir remettre en question la loi française sur les chaînes compensatoires.

Canal+ a déjà répondu en déclarant que Canal 20 sera lancée coute que coute. Même si elle n'a pas de fréquence sur la TNT, elle sera diffusée par satellite via CanalSat et par les FAI.

Il est donc tout aussi probable que M6 lance ses deux projets, une chaîne généraliste "féminine" et M6 Famille.

De son coté, TF1 veut limiter les risques et envisage de demander diffusion TNT d'une chaîne existante. Le groupe a longtemps évoqué TV Breizh reformaté, une chaîne qui fonctionne bien dans l'univers câble-sat-ADSL. Il est aussi tout aussi possible que LCI passe en clair. L'économie de cette chaîne d'information est remise en question depuis que CanalSat a annoncé en février dernier qu'il n'en demanderait plus l'exclusivité de diffusion.

Après le communiqué commun publié par NextRadio et NRJ Group (voir nos informations sur SatMag), Jean-Paul Baudecroux revient encore à la charge sur le dossier des nouvelles chaînes qui veut pouvoir lancer sur la TNT avec un entretien accordé à TV-Magazine-Le Figaro.

Il veut en vérité lancer deux nouvelles chaînes D'une part Chérie HD à destination des femmes. D'autre part, Nostagie TV, une chaîne qui mettrait en valeur "notre" patrimoine culturel. Si on a bien compris, ce serait un mélange de Télé Mélody et de CineCinéma Classic.

Et puis, il y a les outsiders, les autres groupes veulent aussi se lancer sur la TNT. François Morinière, le directeur général du groupe L'Équipe, envisage, dans un entretien accordé au Figaro, de demander une fréquence sur la TNT gratuite pour l'Équipe TV.

Dossier à suivre donc.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

Pour le CSA, 91.6% des foyers recevaient la TNT à fin 2011

Info postée le 06-04-2011 à 16:00

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le CSA a rendu public ce mercredi 6 avril 2011 les résultats de la 6ème vague d'étude de l'Observatoire de l'équipement des foyers pour la réception de la télévision numérique. Cette étude concerne le 2ème semestre 2010.

91.6% des français reçoivent le télévision sous forme numérique sur au moins un écran de télévision. 90% des écrans principaux sont reliés à un mode de réception numérique.

80% des écrans secondaires sont capables de recevoir des programmes numériques dans les région où l'analogique a disparu, ce qui semble logique. Donc, 20% des écrans secondaires ne servent plus à recevoir la télévision en direct. On peut imaginer qu'ils servent à un autre usage, pour une console de jeux par exemple ou pour regarder des vielles cassettes de magnétoscopes. Dans les régions où l'analogique n'a pas encore disparu, seuls un écran secondaire sur deux est "numérisé".

D'après les études, on remarque que les foyers situés dans les zones où l'analogique va s'arrêter numérisent au dernier moment leurs appareils secondaires.

Il est intéressant de constater qu'en Corse, région qui basculera le 24 mai 2011, à fin 2010, 94.9% des foyers reçoivent la télévision numérique, 61.2% par la TNT, 45.5% par le satellite.

Il est enfin intéressant de remarquer que dans les régions qui passent au tout numérique en 2011, seulement 6,1 % des foyers équipés de téléviseurs continuent de ne recevoir la télévision que par la seule voie hertzienne terrestre en mode analogique. Les foyers âgés de 70 ans et plus et les inactifs demeurent les plus dépendants de ce mode de réception.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

TNT : Baudecroux demande la réciprocité aux allemands

Info postée le 31-03-2011 à 18:03

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Quand Bertrand Meheut, le patron de Canal+, déclare que son groupe va lancer une chaîne gratuite sur la TNT, une pluie de réaction inonde le PAF.

Pourtant, la loi votée depuis longtemps lui accorde un canal en compensation de la perte de son canal analogique.

Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, réplique que si Canal+ lance sa chaîne, son groupe demandera deux chaînes supplémentaires (voir notre précédente information), oubliant qu’il n’en a droit qu’à une seule.

En réponse aux propos de Nicolas de Tavernost, Jean Paul Baudecroux, le patron fondateur d’NRJ, rappelle que RTL appartient au groupe allemand Bertelsmann et se demande pourquoi accorder de nouveaux canaux alors que « dans le même temps, vendredi dernier, NRJ s’est vu écartée une nouvelle fois d’un appel à candidatures en Rhénanie-Palatinat pour UNE seule fréquence radio, sans aucune motivation, sauf la pratique permanente des autorités de régulation allemandes en faveur des acteurs nationaux dans l’attribution de leurs fréquences nationales ».

Cela fait des années que Jean Paul Baudecroux demande que les politiques français réclament des explications aux autorités allemandes sur leur refus d’accorder des fréquences à des médias français.

Sans réactions.

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag

 

Rédacteur : Serge Surpin

M6 : Nicolas de Tavernost veut deux chaînes de plus (pourquoi pas trois ?)

Info postée le 30-03-2011 à 07:42

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Si certains ont pensé que Bertrand Meheut avait bluffé en annonçant son projet de Canal 20, Nicolas de Tavernost, le patron de M6, suite et même surenchère.

Nicolas de Tavernost, le patron de M6, menace : si Canal+ peut lancer Canal 20,  une nouvelle chaîne généraliste sur la TNT, so groupe en demandera alors deux chaînes supplémentaires.

Dans un entretien accordé au journal Les Échos, Nicolas de Tavernost trouve tous les défauts au projet Canal 20.

Le marché publicitaire n'a pas progressé depuis 2006. Des chaînes de plus signifieraient une baisse du prix de vente des publicités et une augmentation du prix des droits de diffusion des programmes.

L'impératif besoin de faire diffuser toutes les chaînes de la TNT en Haute Définition.

La remise en cause des canaux compensatoires par Bruxelles.

Nicolas de Tavernost réplique donc à Canal+ : si vous voulez une chaîne de plus, nous on en veut deux : M6 Famille, une plutôt féminine, et une généraliste.

Évidemment, on lui rappelle qu'il n'a droit qu'à une seule chaîne de plus. Sa réponse est alors dans la logique des choses : si TF1 peut contrôler 7 chaînes sur la TNT, son groupe doit en avoir à peu près autant.

Nicolas de Tavernost en profite aussi pour agiter un chiffon rouge : est-il normal que la TVA sur l'abonnement à Canal+ ne soit que de 5.5% et pas 19.6% ?

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

Les régions Aquitaine et Limousin basculeront au tout numérique dans la nuit du 28 au 29 mars 2011,

Info postée le 26-03-2011 à 09:53

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Communiqué

Après l’Ile-de-France le 8 mars, les régions Aquitaine et Limousin basculeront au tout numérique dans la nuit du 28 au 29 mars 2011,

Le passage à la télé numérique a débuté le 18 novembre 2009 et s’achèvera en novembre 2011. Le calendrier du passage a été adapté aux impératifs d’un projet de grande envergure qui concerne la quasi-totalité des téléspectateurs français. Après le 29 mars, ce sont 16 régions représentant plus de 43 millions de Français, soit 70 % de la population métropolitaine, qui seront passées à la télé tout numérique".

 

 D’ici au 29 novembre 2011, ce sont 8 régions en France métropolitaine qui passeront à la télé tout numérique.

 

France Télé Numérique rappelle aux téléspectateurs recevant encore la télévision analogique qu’ils doivent faire
le nécessaire afin d’être prêts pour passer à la télé tout numérique

 

Tous les postes de télévision commercialisés depuis mars 2008 sont équipés d’un adaptateur TNT intégrée. Ils sont donc compatibles avec la réception du signal numérique sans équipement supplémentaire.

 

Les postes commercialisés depuis 1981 sont compatibles avec la diffusion du signal numérique. Il suffit simplement de relier le poste TV à un adaptateur TNT grâce à un câble Péritel.

 

Après le passage : tous les téléspectateurs recevant la TNT par l’antenne râteau devront effectuer une nouvelle recherche et mémorisation des chaines

 

Afin d’optimiser la couverture TNT, certaines chaînes changent de canal le jour du passage. Les téléspectateurs Aquitains et Limousins devront ainsi effectuer une nouvelle recherche et mémorisation des chaînes pour retrouver leurs programmes et accéder aux 19 chaines nationales gratuites de la TNT.

Rédacteur : Serge Surpin

Le CSA autorise 13 nouvelles chaînes locales TNT

Info postée le 22-03-2011 à 10:48

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Malgré un financement chaotique, de nouvelles télévisions locales font leur apparition sur le territoire français.

Le CSA a approuvé les conventions signées avec les candidats présélectionnés dans les zones de Perpignan (Télévision Pyrénées Orientales), La Rochelle (Céla TV), Nice-Menton-Cannes-Grasse-Saint-Raphaël (Direct Azur), Boulogne et Dunkerque (TV Côte d’Opale), Rouen et Neufchâtel-en-Bray (LCN La Chaîne normande), Cherbourg (Normandie TV Cotentin), Alençon (LM TV Orne), Laval (Ma Télé), Toulon et Hyères (Direct-Azur Toulon-Hyères), Alès (Télé Miroir), Provins (TV 77), Nantes (N7 TV) et Monistrol-sur-Loire (LDVTV), et leur a délivré les autorisations correspondantes.

Par ailleurs, le conseil a lancé une consultation publique portant sur le lancement d'un appel à candidatures pour l'édition d'une télévision locale dans la zone de Grenoble

Suivez l'actualité en direct avec SatMag sur Twitter, Facebook le flux RSS et iphone (beta) Réagissez sur le forum de SatMag,

Rédacteur : Serge Surpin

© Satmagmédias