lundi 20 novembre 2017 02:54:49
FacebookTwitter
  
 Menu
Retour Accueil
Les News
- Infos Techniques
- Infos TNT
- Infos ADSL
- Infos Cablos
- Infos Technos
- Infos du monde
- Infos Radios
- Infos médias
- Infos Satellites
- Infos Chaines
Forums
Les Petites Annonces
Les Dossiers
Techniques
Les Bouquets
Programmes TV
Sportmag
Contacts
Dossier TNT


 Eligibilité ADSL
En partenariat avec


Testez l'éligibilité de votre ligne téléphonique. Grâce à ce test, vous pouvez savoir quelles sont les offres ADSL auxquelles vous pouvez souscrire.
Saisissez votre numéro de téléphone :



 Résiliation ...
Comment se desabonner d'un bouquet francais ?
Voici une FAQ qui répond à vos questions


 Programmes TV
Les programmes des chaînes et les infos programmes de vos chaînes du satellite et du câble

Infos déprogrammations et communiqués de presse.


 Techniques et ...
Nouveau : les fréquences complètes de TPS, CanalSat ainsi que les chaînes en clair sur Hot-bird et Astra 19 au format acrobat reader (pdf)
et l'actualité des fréquences


Le gouvernement refuse le risque de prise de contrôle d'Orange par Bouygues

Info postée le 02-04-2016 à 11:27

On l’a appris ce vendredi soir, Bouygues Télécom ne sera pas repris par Orange.

Beaucoup de commentateurs ont conclu que c’est Emmanuel Macron qui a fait capoter le projet. Le ministre de l’économie et des finances, présenté par presque tous comme un libéral a donc pris une décision stratégique : il refuse ce qui en fin d’opération aurait été la prise de contrôle d’Orange par le Groupe Bouygues. C’était cela le fin fond de l’histoire et rien d’autre. Si Martin Bouygues avait proposé à Orange de lui vendre sa filiale télécom pour un milliard d’euros, ce n’était pas seulement par hasard car il avait quelques semaines auparavant refusé l’offre de Patrick Drahi, patron, entre autres, de SFR-Numericable, alors qu’elle était basée sur la même somme.

La seule différence : Patrick Drahi proposait du cash, l’offre avec Orange se faisait en grande partie par échange d’actions.

Martin Bouygues voulait faire ce qu’à fait Vincent Bolloré dont beaucoup ont cru qu’il avait vendu ses chaines Direct 8 et Direct Star à Canal+ alors qu’en vérité, il entrait dans le groupe Vivendi pour en prendre, quelque temps plus tard le contrôle, puisque l’opération était là aussi financée par échange d’actions.

Le gouvernement n’a pas voulu qu’Orange passe à plus ou moins long terme sous le contrôle de Bouygues.

On va donc rester, pour l’instant, avec quatre opérateurs, un chiffre qui correspond à ce que la Commission Européenne estime être le bon chiffre qu’il y ait une saine concurrence.

Rédacteur : Serge Surpin

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami   Retour à la page précédente

© Satmagmédias