mardi 27 janvier 2015 21:55:24
FacebookTwitter
  
 Menu
Retour Accueil
Les News
- Infos Techniques
- Infos TNT
- Infos ADSL
- Infos Cablos
- Infos Technos
- Infos du monde
- Infos Radios
- Infos médias
- Infos Satellites
- Infos Chaines
Forums
Les Petites Annonces
Les Dossiers
Techniques
Les Bouquets
Programmes TV
Sportmag
Contacts
Dossier TNT


 Eligibilité ADSL
En partenariat avec


Testez l'éligibilité de votre ligne téléphonique. Grâce à ce test, vous pouvez savoir quelles sont les offres ADSL auxquelles vous pouvez souscrire.
Saisissez votre numéro de téléphone :



 Résiliation d ...
Comment se desabonner d'un bouquet francais ?
Voici une FAQ qui répond à vos questions


 Programmes TV
Les programmes des chaînes et les infos programmes de vos chaînes du satellite et du câble

Infos déprogrammations et communiqués de presse.


 Techniques et ...
Nouveau : les fréquences complètes de TPS, CanalSat ainsi que les chaînes en clair sur Hot-bird et Astra 19 au format acrobat reader (pdf)
et l'actualité des fréquences


Rechercher une News

Veuillez saisir un mot     


Recherche dans le texte dans le titre ayant comme auteur.

EUROPE 1 / Rainer Hoess : "Sans mon grand-père, pas de Zyklon B, pas de fours crématoires"

Info postée le 27-01-2015 à 09:59

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



EUROPE 1 / Rainer Hoess : "Sans mon grand-père, pas de Zyklon B, pas de fours crématoires"

Ce matin à 7h15, Europe 1 recevait Rainer Hoess, petit-fils de Rudolf Hoess, commandant qui dirigea le camp d’Auschwitz-Birkenau.

Retrouvez l’interview en vidéo sur Europe1.fr :

 

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/la-question-qui-fache/videos/hoess-mon-grand-pere-m-a-laisse-comme-heritage-des-fours-et-des-cadavres-2355053

"Mon grand-père s’appelle Rudolf Hoess, commandant, fondateur d'Auschwitz. Auschwitz été construit, fondé, imaginé, par mon grand-père. Sans lui, pas de Zyklon B, pas de four crématoire. C'est un monstre, je ne l'ai jamais vu autrement, un criminel de masse."

"J'ai su que j'étais le petit-fils de cet homme à l'âge de 14-15 quand j'ai lu un livre intitulé "Le commandant d'Auschwitz" qui était dans la bibliothèque à la maison. Mon père m'a interdit de m'y intéresser, je le lisais quand il était absent. J'ai aussi lu un livre d'un historien qui s'appelle "Hommes et femmes d'Auschwitz" : j'ai compris de quelle famille je venais. J'ai décidé de quitter la maison : mon père est d'extrême droite, comme le reste de ma famille. En 1985, peu de temps après la naissance de mon fils ainé, j'ai complètement coupé les ponts avec ma famille : je ne pouvais pas vivre avec cette idée que mon grand-père m'avait laissé cmme héritage des fours et des cadavres. J'ai un frère, il a suivi les autres. Je suis le seul à avoir quitté la famille. Ma jeunesse est jalonnée de violence, mon père était un dictateur. À 9 ou 10 ans, j'avais un ami, j'ignorais que sa famille était juive. Son père m'a demandé si je voulais passer les fêtes de Pessah avec eux. Mon père m'a cassé le nez, le bras, il a accroché un panneau sur le portail : ici on ne veut pas de juif."

À propos des barraques Canada :

"Les nazis pensaient que le Canada était un pays riche. Ici, c'était pareil, plein de richesses : des vêtements, du mobilier de grande valeur, ce que les déportés avaient pu emporter avec eux. Les prisonniers faisaient le tri. Toute ma famille a les mains pleines de sang. Depuis que j'ai enquêté sur elle, j'ai retrouvé la preuve écrite de 598 commandes d'objets qui se trouvaient ici, en zone Canada. On appelait ça faire du neuf avec du vieux ! Un autre exemple : mon oncle, mort aujourd'hui, raconte qu'il tirait sur les prisonniers avec un lance-pierre. Ma famille savait très bien ce qui se passait ici."

"Oui, mon père venait ici, ils venaient faire leur petit marché ! J'ai découvert une anecdote au fil de mes recherches. Petit, j'avais une grosse veste grise en laine, très chic, que j'aimais beaucoup : je suis tombé sur une photo de mon père, gamin, à Auschwitz avec la même veste ! Dans la liste des vêtements saisis sur les déportés, j'ai retrouvé cette veste : celle d'un enfant juif de 6 ans ! Ma grand-mère l'avait vue, et avait tout simplement dit qu'elle voulait cette veste ! Ma famille l'a portée pendant 3 générations !"

"À 100m, on voit la villa que mon grand-père a récupéré en 1940. Les polonais qui y vivaient ont eu le choix : la laisser volontairement ou finir dans les fours crématoires. Ensuite, il a fait faire des travaux, des aggrandissements, le toit, des vasistas. La villa de mon grand-père était quasiment en face du premier four crématoire ! Jusqu'à des travaux en 1942, le jardin recevait directement les cendres des victimes brûlées ! Ma grand-mère avait planté des fleurs, avait installé une petite serre avec des légumes, des fraises, le long du muret. Directement à 50m du crématorium ! À chaque fois qu'on brûlait des déportés, le vent déposait des cendres sur les fruits et les légumes ! Ma grand-mère disait : "Lavez-les d'abord ! Vous ne pouvez pas les manger, il y a des cendres dessus !" Elle n'était pas émue que ces gens aient été tués."

"Là, c'est le plus bel endroit d'Auschwitz. La potence où on a pendu mon grand-père. C'est là qu'a pris fin son règne de brutalité, c'est la certitude qu'il n'a pas pu prendre la fuite comme tant d'autre."

"Oui, il m'arrive d'avoir honte, régulièrement. Quand je parle avec des survivants, des déportés. J'ai parlé avec beaucoup d'entre eux, environ 80. C'est toujours une honte d'apprendre ce qu'on a fait ces gens. Honte que ma famille ait participé aux origines de l'Holocauste, ça ça fait très mal."

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du lundi 26 janvier : 73.400 tweets pour l'Emprise. TF1 : 40.7%

Info postée le 27-01-2015 à 09:23

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du lundi 26 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

Il est rare qu'un téléfilm génère autant de messages que celui proposé hier par TF1. Il faut dire que l'Emprise a été regardé par 8.5 millions de téléspecteurs et a donc généré 77.414 tweets.

Le Retour de Top Chef pas mal discuté.

TPMP reste faible par rapport à "avant"

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du dimanche 25 janvier : St Etienne / PSG 77.200 tweets. Canal+ 44.7%

Info postée le 27-01-2015 à 09:16

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du dimanche 25 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

Le match Saint Etienne / PSG très discuté sur les réseaux. 

Canal+ (44.7%) est la chaine la plius commentée de la journée

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du samedi 24 janvier : The Voice 175.000 tweets (184.000 le 17.01). TF1 : 68.4%

Info postée le 27-01-2015 à 08:14

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du samedi 24 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

175.000 messages pour The Voice (TF1), c'est un peu moins que la semaine dernière (184.000).

TF1 (68.4%) est la chaine la plus commentée de la journée

 

 

Rédacteur : Serge Surpin

Une semaine de vacances

Info postée le 25-01-2015 à 22:28

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Après un début d'année quelque peu difficile, SatMag, s'offre une semaine de vacances.

Il y aura, peutetre, quelques infos, mais le moins possible...

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT vendredi 23 janvier : QI, la France passe le test (TF1) 4,6 millions. Groupe France Télévisions 7,5 millions

Info postée le 24-01-2015 à 09:23

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Audiences de la TNT pour la soirée du vendredi 23 janvier 2014 mesurées par Mediametrie

23,4 millions de téléspectateurs ce soir, soit environ 600,000 de moins qu'hier et à peu près 700,000 de moins que la semaine dernière. 65,7% devant des chaines historiques, 20,7% devant des "TNT" et 13,6% devant d'autres chaines.

Le divertissement sur le QI a relativement bien fonctionné sur TF1. 

Cherif stable sur France 2, ce qui est déjà une bonne performance. A peu près la même chose pour Elementary sur M6. Thalassa remonte un peu sur France 3.

Les autres chaines sont loin. La première, W9 n'a attiré que 751,000 téléspectateurs.On remarque le faible niveau du Maillon faible de D8.

En bas de tableau, 2 chaines seulement à moins de 1% d'audience et RMC Découverte est la dernière de la liste.

Groupe France Télévisions largement en tête.

A noter que Le Grand Echiquier, hommage à Jacques Chancel, a attiré 1,1 million de téléspectateurs (13,4%), une relative bonne performance.

Résultats par chaines : 

Résultats par groupes : 

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du vendredi 23 janvier : Aucun programme à plus de 10,000 tweets. TF1 15,7%

Info postée le 24-01-2015 à 09:17

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du vendredi 23 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

Le calme après la tempête, très peu de message ce vendredi.  Aucun programme audessus des 10,000 messages. 

TF1 (15,7%), M6 (9,9%) sont les chaines les plus commentées de la journée 

Rédacteur : Serge Surpin

FIP va bien mais va-t-elle survivre à la crise ?

Info postée le 23-01-2015 à 18:45

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



FIP annonce « d’excellents résultats » en Ile-de-France et en régions.

Selon les études Médiamétrie, Avec une audience cumulée de 2,6% en Ile-de-France, Fip affiche son 2ème meilleur score historique après la vague Sept-Déc 2003 (2,8%). Fip est écoutée par + de 250 000 auditeurs en Ile-de-France. Même tendance en régions : Nantes : 5,5% AC (+ 1,1), Strasbourg : 5,3% AC (+0,6), Bordeaux : 3,5% AC (+0,2)

Cette annonce n’est pas anodine à un moment où l’on sait que Radio France annonce un déficit important et se prépare à des économies drastiques. Certaines radios pourraient être très fortement impactées. Ainsi, il est certain que certaines micro-locales de France Bleu devraient fermer, comme France Bleu Le Havre ou France Bleu Evreux. Au grand dam de certaines personnalités politiques qui agissent pour que leur radio locale ne ferme pas. Il se dit aujourd’hui que François Hollande aurait exprimé son désaccord concernant une éventuelle fermeture de France Bleu Limousin à Tulle.

Autre crainte exprimées par les syndicats : des radios comme Mouv‘ ou même FIP seraient elles aussi remises en question. Soit transformées en webradios ou quelque chose d’équivalent. D’ailleurs certains ont même conseillé au président de Radio France de basculer ces radios sur la RNT. D’une part, cela couterait beaucoup moins cher qu’en FM, d’autre part, cela permettrait de financer la présence de toutes les radios de Radio France sur la RNT. Et enfin, cela serait un très bon signal du service public qui s’engagerait en faveur de cette technologie.

Rédacteur : Serge Surpin

Le Petit journal fait la chasse aux feeds

Info postée le 23-01-2015 à 18:19

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Fidèles téléspectateurs qui suivez Le Petit journal, vous pouvez voir dans ce programme des personnalités se faire piéger avant, pendant ou après leurs interviews à la radio. On se rappelle de tel ministre faisant des grimaces avant de passer à l’antenne, on se souvient d’un responsable de parti réagir en entendant le nom d’un intervenant à l’antenne, etc.

Nous, les fidèles auditeurs, on se demande « mais comment le Petit Journal a-t-il fait pour récupérer ces images ? Si nous allons sur le site des radios, on ne peut pas voir les intervenants avant leur passage à l’antenne. Alors, s’agit-il d’un piratage ? Une source anonyme qui dans les rédactions fournirait le Petit Journal ?

La réalité est plus simple et nous l’avons appris cette semaine, lors d’une réunion du Social Media Club où participaient les responsables techniques des groupes Lagardère et Radio France en charge de la radio-vision (ou radio visuelle).

Dans les faits, les émissions de radio sont de plus en plus souvent filmées et diffusées sur le site de la radio. Des caméras, généralement des Sony, sont installées et permettent de diffuser facilement les images. Cela se fait parfois en automatique, la personne qui parle est automatiquement montrée, s’il y en a deux ou plus qui parlent en même temps, l’écran peut se partager en plusieurs fenêtres. C’est ainsi que cela se passe à France Inter, mais aussi dans d’autres radios comme RFI. Parfois, il y a un réalisateur, comme à Europe 1, qui réalise manuellement le programme vidéo. Tout cela est fait pour les auditeurs.

Et puis, il faut se rappeler que ces images sont très utiles pour les radios, car elles permettent d’être reprises par les journaux télévisés. Pour cela, il y a donc une caméra qui filme en continu l’invité de la radio, même quand il n’y pas à l’antenne. Comme nous disait un des responsables, on ouvre le robinet à 8h et on le referme à 9h. Le tout est envoyé au SERTE, le Service d'Exploitation Radio Télévision Extérieur où les télévisions se connectent et ont accès à toutes sortes d’images dont celles venant des radios. En vérité, si les pros appellent ce service le SERTE, c’est son ancien nom. Il s’appelle désormais « Le centre technique de Globecast ».

Les amateurs de réception satellite se rappellent d’un de leurs sports favoris dans les années 90-2000, la chasse au feeds. Ces programmes qui n’étaient pas destinés au grand public, étaient diffusés en clair par satellite afin d’être repris par des chaines de télévision. Ainsi, on pouvait voir un journaliste avant qu’il ne passe à l’antenne. On pouvait aussi voir tout ou partie d’un programme de chaines de télévision. L’auteur de ces lignes se rappelle d’avoir ainsi vu vers 2 heures du matin, le CBS Evening News de Dan Rather, tel qu’il était envoyé à Canal+ quand cette chaine diffusait ce programme le matin à 8h, publicités US comprises. On pouvait parfois voir en clair HBO, le Canal+ US. Il fallait pour cela généralement une antenne motorisée, car les signaux étaient diffusés sur des satellites « éloignés », mais pas toujours. Ce n’est, presque, plus possible aujourd’hui, tous ces programmes techniques sont généralement cryptés.

Finalement, le Petit journal ne fait pas autre chose : il regarde des images qui ne sont pas destinées à être montrées. Pour notre plus grand plaisir. 

Rédacteur : Serge Surpin

Le Bureau de la Radio n'a toujours pas compris la RNT

Info postée le 23-01-2015 à 17:31

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Les quatre personnes du Bureau de la radio ont publié, une fois de plus, un communiqué pour s’étonner du résultat du rapport du CSA qui estime nécessaire la poursuite du développement de la RNT.

« La RNT est obsolète (…) S’obstiner à poursuivre le déploiement de la RNT en France (...) est difficilement compréhensible, (…) incompréhension devant une décision qui ne trouve guère de justification rationnelle, technique ou économique (…) le modèle économique n’est pas viable » etc…

On ne va pas rentrer une nouvelle fois dans les détails de ce communiqué, car c’est inutile. Ils ressortent une nouvelle fois les mêmes arguments, tous contredits par la réalité des faits.

Pour les paraphraser, s’obstiner à poursuivre une guerre contre la RNT est difficilement compréhensible d’autant plus que toutes les organisations internationales, dont l’UER, disent le contraire.

Tout comme les patrons actuels de TF1 paient l’erreur de l’ancienne direction qui a refusé de mettre LCI sur la TNT gratuite en 2005, un jour où l’autre, les successeurs de la bande des quatre, devront eux aussi rattraper les erreurs d’aujourd’hui.

Nous rappelons que contrairement à ce que pensent ces quatre personnes, nous aimons leurs radios (Europe 1, RTL, NRJ, RMC, Etc,) qui font un très bon travail, tout comme nous aimons le média radio et c'est justement pour cela que nous faisons tout pour que son avenir soit pérénisé.  

Info rectifiée le 23/01/2014 à 19h11

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT avant soirée jeudi 22 janvier : M6 devant France 2 devant D8 devant Canal devant France 5

Info postée le 23-01-2015 à 16:57

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Les audiences d'avant soirée du jeudi 22 janvier 2014 mesurées par Mediamétrie

Le juste Prix (TF1) et Le 19/20 (France 3) toujours en tête.

M6 repasse devant France 2.

Viennent ensuite D8 (TPMP, +13%), Canal+ (Le grand journal, +11%). 

et France 5 en forte baisse (-27%)

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT jeudi 22 janvier : TF1 No Limit 4,9m. Groupe TF1 6,9m

Info postée le 23-01-2015 à 14:04

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Audiences de la TNT pour la soirée du jeudi 22 janvier 2014 mesurées par Mediametrie

24 millions de téléspectateurs ce soir, soit environ 800,000 de moins qu'hier et à peu près 400,000 de moins que la semaine dernière. 54,2% devant des chaines historiques, 33,1% devant des "TNT" et 12,7% devant d'autres chaines.

Première remarque : les chaines historiques ont rarement été aussi basses (54,2%)

TF1 en tête ce jeudi soir avec sa série No Limit, en progression de 5,8% sur une semaine.

M6 dépasse France 2. France 3 juste derrière.

Meilleure performance de la saison pour la Nouvelle Star (D8), pour la première fois en direct.

Autrement, on remarque que W9 est proche du million, La Grande Librairie de France 5 a un niveau élevé pour ce programme. Même Dr House sur HD1 qui est pourtant parfois descendu très bas est aujourd’hui à 340.000 téléspectateurs.

Une seule chaine à moins de 1% d’audience, Numéro 23.

Groupe TF1 est en tête ce soir.

Résultats par chaines :

Résultats par groupes 

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du jeudi 22 janvier : Nouvelle Star (D8) 70,500 tweets. D8 38,3%

Info postée le 23-01-2015 à 09:05

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du jeudi 22 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

Gros succès sur les réseaux pour la Nouvelle Star de D8 qui a généré 70,500 messages, beaucoup plus que la semaine dernière (17,180) mais c'était hier le premier "prime" en direct et avec Benjamin Castaldi.

Beaucoup de réactions aussi pour Des Paroles et des actes spécial attentats.

Touche pas à mon poste reste faible par rapport à ce qu'il générait "avant".

D8 (38,3%) est la chaine la plus commentée de la journée. France 2 (21,1%) seconde.

Rédacteur : Serge Surpin

RNT : Le SIRTI veut un déploiement rapide

Info postée le 22-01-2015 à 15:21

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Suite à la publication ce mercredi par le CSA d’un rapport concluant sur le fait que la RNT doit se déployer en France, le SIRTI, le Syndicat des radios et télévisions indépendantes, veut battre le fer pendant qu'il est chaud, que le déploiement de la RNT se fasse le plus rapidement possible.

Il faut tout de même rappeler que le CSA doit lancer tout aussi rapidement des études d'impacts économiques, comme le prévoit la loi.

Le Communiqué du SIRTI : Radio Numérique Terrestre : Le CSA s'engage au déploiement dès 2015

Le CSA a adopté son rapport au Parlement et au Gouvernement sur : « L’évolution des modes de diffusion de la radio : quel rôle pour la Radio Numérique Terrestre. Ce rapport marque l'engagement du CSA sur un déploiement rapide et cadencé de la RNT en France.

Le CSA annonce le lancement dès cette année des procédures d’appels à candidatures locaux « en donnant la priorité aux zones déterminées selon trois critères : zones où se sont déployées des expérimentations ayant eu des résultats positifs (Nantes, Lyon), zones frontalières dans lesquelles la ressource hertzienne en FM est rare (Lille, Strasbourg), zones de pénurie de l'offre en radio analogique ».

Le SIRTI propose de retenir également parmi ces zones à initialiser en priorité celles de Bordeaux, Toulouse, Clermont-Ferrand, Montpellier, Rennes, Le Havre.

Par ce rapport, le CSA montre son ambition pour la RNT et insuffle la dynamique de développement dont elle a besoin pour entraîner l’ensemble des éditeurs, des diffuseurs, des industriels, des distributeurs et faire adhérer les auditeurs à cette nouvelle mutation du média radio, gratuit, universel et sans contrôle d'accès.

Les éditeurs de radios indépendantes, locales, régionales, thématiques, historiques de la FM et nouveaux entrants participeront à ces appels aux candidatures, et prendront toute la place qui doit leur revenir dans l'offre étendue de la radio numérique terrestre.

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT avant soirée mercredi 21 janvier : C à Vous (en progression) et TPMP (en baisse) à 5,6%

Info postée le 22-01-2015 à 09:46

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Les audiences d'avant soirée du mercredi 21 janvier 2014 mesurées par Mediamétrie

Le juste Prix (TF1) et Le 19/20 (France 3) toujours en tête.

France 2 repasse devant M6 mais elles sont toutes les deux en baisse.

Viennent ensuite Canal+ (Le grand journal, -190.000), D8 (TPMP, -67.000) tous les deux en baisse 

et France 5 en progression (+50.000)

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT mercredi 21 janvier : Chicago Police Department 4,6 millions, France Télé 8,3m Groupe TF1 6,1m

Info postée le 22-01-2015 à 08:49

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Audiences de la TNT pour la soirée du mercredi 21 janvier 2014 mesurées par Mediametrie

24,8% millions de téléspectateurs ce soir, soit environ 700,000 de moins qu'hier et à peu près le même chiffre que la semaine dernière. 63,9% devant des chaines historiques, 20,6% devant des "TNT" et 11,9% devant d'autres chaines.

TF1 en tête avec Chicago Police Department, en baisse de 3,7% sur une semaine. M6 seconde avec Patron Incognito, elle aussi en baisse de 2,9%.

France 2, troisième, elle encore en baisse (-4,7%). 

Bonne performance pour France 3 qui diffusait un match de football.

France 4 est la première des chaines "TNT" mais en-dessous du million.

En bas de tableau, 4 chaines sous les 1% d'audience et une, 6ter, à moins de 100.000 téléspactateurs.

France Télévisions est la groupe le plus regardé de la soirée.

Résultats par chaines : 

Image TF1 / NBC

résultats par groupes : 

Rédacteur : Serge Surpin

Le Tweetomètre du mercredi 21 janvier : PSG / Bordeaux 63.659 Tweets. France 3 34,8%

Info postée le 22-01-2015 à 08:20

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le Tweetomètre du mercredi 21 janvier 2014 

SatMag publie le TOP 10 des émissions faisant l'objet du plus de Tweets.

Du football en tête de ce classement avec la match PSG / Bordeaux diffusé par France 3. 

TPMP (D8) remonte petit à petit.

Le Journal de 20h de France 2 avec Nicolas Sarkozy a fait aussi beaucoup parler sur les réseaux.

A noter la bonne performance de "Charlie Hebdo : clip hommage" diffusé sur France 5.

C'est rare mais c'est la cas aujourd'hui, c'est France 3 (34,8%) qui est en tête du classement quotidien. D8 (13.5%) et France 2 (11%) suivent logiquement.

Rédacteur : Serge Surpin

Le CSA va relancer le développement de la RNT, la radio numérique terrestre

Info postée le 21-01-2015 à 19:14

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Le CSA a publié ce mercredi 21 janvier son "Rapport sur l’évolution des modes de diffusion de la radio : quel rôle pour la Radio numérique terrestre ?"

Le Conseil reconnait que la bande FM est saturée et de nombreux opérateurs souhaitent se développer sur la RNT. "Il considère que dans cette perspective la radio numérique terrestre constitue un facteur d’enrichissement de l’offre radiophonique, qu’elle peut se développer sous certaines conditions sans fragiliser l’équilibre économique des acteurs et en offrant des possibilités de développement, qu’elle a dès lors sa place dans les différents modes d’accès à la radio, et que ces modes sont complémentaires et non exclusifs les uns des autres."

Il remarque que la diffusion via Internet ne peut pour l'instant pas être envisagée à grande échelle, car les réseaux ne sont pas adaptés et le cout de diffusion serait élevé. Il a étudié différentes possibilités pour continuer à développer la RNT. Soit continuer sur la base actuelle, opérateur par opérateur, région par région. Soit donner des autorisations au niveau régional ou même national. Enfin, il a aussi étudié la possibilité d'attribuer des autorisations à des opérateurs de multiplexes qui se chargeraient eux-mêmes, avec l'accord du CSA, de "remplir les tuyaux", méthode utilisée dans certains pays. 

Après réflexion, le CSA déclare qu'il va continuer à développer la RNT sur le mode prévu, région par région, en pérennisant les expérimentations de Nantes et Lyon, en s'occupant des régions où la FM est particulièrement saturée. Le Conseil estime qu'il doit y avoir une réflexion sur le fait de conserver une double norme DAB+ et T-DMB ou s'il ne faut n'utiliser que le DAB+ ce qui libérerait plus de place sur les multiplexe.

Si le CSA ne prend pas position sur la diffusion des chaines du Service public, il estime quand même que "la présence de la radio publique sur la RNT peut avoir un rôle d’impulsion et devrait être un des éléments structurants de la RNT"

On peut donc le dire : la RNT va se généraliser en France. Une bonne nouvelle pour les opérateurs qui désirent se dévelloper en numérique. Une bonne nouvelle pour les diffuseurs qui vont avoir un nouveau marché. Une bonne nouvelle pour les fabricants qui vont pouvoir vendre de nouveaux postes de radio. Une bonne nouvelle pour les magasins qui vont pouvoir développer la gamme des appareils qu'ils proposent sur tout le pays.

Le rapport complet sur le site du CSA 

La Conclusion officielle du CSA :

La réflexion engagée par le Conseil sur l’évolution des modes de diffusion de la radio et sur la place de la radio numérique terrestre a été conduite avec la volonté d’examiner de façon complète l’ensemble des aspects et des voies d’évolution possible de la radio et d’associer toutes les parties prenantes.

Au terme de cette réflexion, le Conseil constate que tous les modes d’accès (hertziens analogique et numérique, radio sur internet) ont une légitimité à contribuer à l’avenir de la radio dans la mesure où ils contribuent au pluralisme des courants d’expression socio-culturels et à l’intérêt du public et qu’il importe que les acteurs de la radio disposent autant que possible du choix des plateformes de diffusion les mieux adaptées à leur développement.

Il considère que dans cette perspective la radio numérique terrestre constitue un facteur d’enrichissement de l’offre radiophonique, qu’elle peut se développer sous certaines conditions sans fragiliser l’équilibre économique des acteurs et en offrant des possibilités de développement, qu’elle a dès lors sa place dans les différents modes d’accès à la radio, et que ces modes sont complémentaires et non exclusifs les uns des autres.

Le Conseil constate que de nombreux acteurs ont manifesté leur intérêt pour un déploiement de la radio numérique terrestre et que la ressource hertzienne existe à cette fin. Dès lors, la poursuite de ce déploiement, commencé avec les zones de Marseille, Nice et Paris, doit être envisagée conformément à la mission que le législateur a fixée au Conseil de déployer les services de radio numérique sur le territoire métropolitain.

En l’état actuel de la loi, le Conseil se propose de fonder sa stratégie de déploiement sur une vision équilibrée et complémentaire des différents modes d’accès à la radio.

S’agissant de la radio numérique terrestre, il souhaite, sans exclure les autres modalités, allouer une ressource suffisante à des appels à candidature locaux, tels que souhaités par plusieurs acteurs, et cadencés de telle sorte qu’ils induisent une dynamique de développement de la RNT tout en préservant la capacité d’investissement des éditeurs.

Le Conseil est attaché à ce que reste ouverte la possibilité d’accueillir des acteurs majeurs, publics et privés, en fonction de l’évolution des conditions de marché.

En complément des offres des éditeurs, le modèle d’un distributeur de services de radio ayant vocation à assurer une continuité de la couverture du territoire en RNT, à des fins notamment d’usage en mobilité, et pouvant à ce titre concourir à l’équipement des foyers, fera rapidement l’objet de travaux plus poussés. De même, la question de la capacité des réseaux mobiles à pouvoir offrir des services de radio avec une permanence de qualité de service, notamment par la mise en œuvre de techniques de radiodiffusion (« broadcast »), qui fait l’objet d’analyses contradictoires, doit également être approfondie.

Le choix des zones retenues pour les appels à candidatures locaux doit se faire en donnant la priorité aux zones déterminées selon trois critères : zones où se sont déployées des expérimentations ayant eu des résultats positifs (Nantes, Lyon), zones frontalières dans lesquelles la ressource hertzienne en FM est rare (Lille, Strasbourg…), zones de pénurie de l’offre en radio analogique.

Dès 2015, les procédures (consultation publique et étude d’impact si nécessaire, appel à candidatures) seront ainsi lancées sur les zones où des expérimentations sont en cours et donnent pleinement satisfaction, et dans les principales agglomérations frontalières où l’offre de radios est manifestement limitée au regard de l’importance de ces zones. L’identification d’autres zones devra donner lieu à une concertation préalable avec les acteurs avant lancement des procédures.

Le choix des zones et leur nombre, le rythme des appels à candidatures, ainsi que les obligations de couverture des autorisations seront notamment fixées au regard d’un objectif à définir sur le calendrier de franchissement du seuil de 20 % de couverture de la population, à partir duquel des obligations de réception de la RNT s’imposent aux terminaux neufs de réception de la radio.

Parallèlement, le Conseil souhaite attirer l’attention du Parlement et du Gouvernement sur l’utilité d’une évolution du cadre juridique définissant les règles de désignation conjointe de l’opérateur de multiplex par les éditeurs d’un même multiplex, le choix de la norme de diffusion en mode numérique, enfin du régime des données associées, dans le sens des préconisations du rapport.

En tout état de cause, le Conseil souhaite engager les procédures en vue d’un déploiement de la radio numérique terrestre dans une première série de nouvelles zones et, dans le même temps, la concertation avec les acteurs en vue du choix des zones pour les déploiements à venir, selon un rythme adapté à la capacité des acteurs à assumer un tel déploiement.

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT avant soirée mardi 20 janvier : C à Vous progresse encore, LGJ et TPMP en baisse

Info postée le 21-01-2015 à 09:56

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Les audiences d'avant soirée du mardi 20 janvier 2014 mesurées par Mediamétrie

Le juste Prix (TF1) et Le 19/20 (France 3) toujours en tête.

M6 (+56.000) repasse devant France 2 (-12,400).

Viennent ensuite Canal+ (Le grand journal) , D8 (TPMP) tous les deux en baisse 

et France 5 en progression 

Rédacteur : Serge Surpin

Audiences TNT mardi 20 janvier : Person of interest 6,3 millions, Francetélévisions : 8,4m

Info postée le 21-01-2015 à 09:11

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami



Audiences de la TNT pour la soirée du mardi 20 janvier 2014 mesurées par Mediametrie.

25,5 millions de téléspectateurs ce soir, soit environ 500,000 de moins qu'hier et 300,000 de moins que la semaine dernière. 64% devant des chaines historiques, 23,8% devant des "TNT" et 12,2% devant d'autres chaines.

Person of Interest (TF1) en tête et en légère baisse (-1,3%) sur une semaine.

France 2 s'en sort très bien en diffusant du théatre.

Famille d'acceuil en baisse sur France 3 (-11,5%) de même que La France a un incroyable talent sur M6(-13,8%).

Bonnes performances, relatives, pour W9 et France 5.

En bas de tableau, 4 chaines à moins de 1% et Gulli (c'est rare) en dernière position.

Résultats par groupes : France Télévisions en tête

Rédacteur : Serge Surpin

   Page Suivante >>>
© Satmagmédias